N°88 : Gilles Ménage : un homme de langue (2015/3)

Gilles Ménage : un homme de langue dans la République des Lettres

Isabelle TRIVISANI-MOREAU (coord.)

N° ISBN : 978-2-8107-0413-2, 274 p., 25.00 €

n° 88 - Gilles Ménage : un homme de langue dans la République des LettresAuteur des Observations sur la langue française (1672-1676) et du Dictionnaire étymologique de la langue française (1694), Gilles Ménage est surtout connu pour son œuvre linguistique.

Dans la deuxième moitié du XVIIe siècle s’échangent et se cherchent des discours sur la façon de rendre compte d’une langue française confrontée à la fois à la variation et à la recherche, encouragée par le pouvoir monarchique, d’une normalisation : Ménage y tient sa partie, mais sa position est si originale et le statut des discours sur la langue connaît alors de telles mutations que l’on peut s’interroger sur l’étiquette – grammairien, philologue ou critique – qui lui conviendrait le mieux. Lorsque en 1701 Charles Perrault fait paraître le second tome de ses biographies des hommes illustres du XVIIe siècle, il entame son portrait de Ménage sur l’apparente contradiction qu’incarne ce grammairien qui n’aurait pas appris les règles de la grammaire.

L’objectif de ce volume est de replacer sa production, qui embrasse en réalité différents domaines des lettres (langue(s) et philologie, correspondance, écriture et création littéraire, histoire), dans son contexte élargi.

Sommaire_-_LC88

 

Société de littératures classiques (SLC)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search